dimanche 20 décembre 2009

Les dix lois de l'internet

Si vous passez un peu de temps à lire les forums, à poster des commentaires ou à lire tout espace de libre discussion sur Internet, vous avez remarqué que le web, comme la vraie vie, suit certaines règles.
Nous vous en présentons dix avec les plus connues au début de la liste et quelques unes un peu moins connues à la fin.
Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à laisser vos commentaires (mais en fonction des lois de cet article, ça ne risque pas d'être très intéressant).

Et si vous en inventez une, pensez à utiliser un pseudo de qualité. Personne n'acceptera la loi de DarkVad0r27400

1. La loi Godwin
La plus connue des lois internet, énoncée par Mike Godwin en 1990. La voici : "Sur la durée d'une discussion Usenet, la probabilité d'une comparaison impliquant les nazis ou Hitler tend vers 1".
Cette loi est maintenant étendue à toutes les discussions internet.
Elle est ramenée à l'expression "reductio ad Hitlerum" qui s'exprime ainsi : "Hitler (ou les nazis) aimait X, alors X est mauvais".

Dans un sens large, cette loi peut aussi être ramenée à toute situation où celui qui écrit perd tout sens de la proportion.

En plus d'être une description, elle peut aussi être utilisée en démonstration.
En effet, dès qu'un post fait mention des nazis, la loi Godwin s'invoque, l'auteur perd le débat et le fil de discussion peut être fermé.

2. La loi de Poe
Ne pas confondre avec Edgar Allan Poe, cette loi stipule :
"Il est impossible de parodier l'intégrisme sans être pris pour un intégriste".

Créé par Nathan Poe en 2005 durant une discussion à propos du créationnisme sur christianforums.
Elle marche dans les deux sens, car un non-intégriste prendra souvent des arguments présentés par un intégriste comme une parodie.
Difficile en effet de prendre des sites comme sexinchrist.com ou christiannymphos.org au sérieux (attention, c'est chaud).

3. Règle 34
"Si ça existe, il y a une version porno".
A considérer avec la règle 35 : "S'il n'y a pas de version porno, patientez, ça arrive".

Cette règle concerne principalement les personnages fictifs (dessins animés, BD, films, etc...) mais est aussi vraie pour des idées abstraites comme la géométrie non-euclidienne ou le bouddhisme.

Nous ne nous étendrons pas sur ce sujet car ce blog est pour tout public mais vous pouvez tenter de chercher n'importe quel mot en ajoutant "porn" derrière et vous pourrez vérifier par vous même.

4. La loi de Skitt
Énoncée par G Bryan Lord à propos d'un utilisateur nommé Skitt sur Usenet en 1998.
"Tout message tentant de corriger une erreur dans un message précédent contiendra au moins une erreur".
S'étend aussi à
"La probabilité d'une erreur dans un message est proportionnelle à l'embarras que cette erreur causera à l'auteur"

C'est une version numérique de la Loi de Murphy ou plutôt de la Loi de Hartman sur les représailles normatives :
"Tout article portant sur la grammaire, la ponctuation ou l'orthographe contient toujours au moins une erreur".

5. La loi de Scopie
"Dans toute discussion scientifique ou médicale, citer Whale.to comme source vous fais perdre immédiatement tout crédit et vous expulse de la discussion".
Cette loi est incompréhensible si vous ne connaissez pas ce site. Il s'agit d'un site conspirationniste qui contient le texte complet du "Protocole des Sages de Sion" ainsi que des preuves sur l'inexistence des chambres à gaz ou la démonstration que le SIDA est du aux différents programmes de vaccination.

Cette loi fonctionne par extension avec toute citation de la Bible ou d'autres livres sacrés.

6. La loi de Danth
"Si vous devez argumenter sur le fait que vous avez gagné un argument, vous avez perdu".
Nommée d'après un utilisateur du site de jeux de rôles RPG.net.

Elle a été énoncée suite à "l'affaire Lenski" entre un micro-biologiste Richard Lenski et l'éditeur du site créationniste conservapedia.com.

7. La loi de Pommer
Proposée par Rob Pommer sur le site rationalwiki.com en 2007.
"En cherchant des informations sur internet, l'avis d'une personne ne peut être changée que d'une seule manière : passer de sans opinion à une mauvaise opinion".

8. La loi de Demyer
D'après Ken Demyer, modérateur sur conservapedia.com et apparemment très mauvais orateur. Il y en a quatre numérotées de 0 à 3.
0. Si vous vous appelez Ken Demyer, vous avez perdu l'argument ;
1. Toute citation du créationnisme pour démontrer autre chose que le créationnisme signifie que vous avez perdu l'argument ;
2. Tout argument basé sur de nombreuses citations peut être ignoré ;
3. Utiliser une photo avec une légende qui ne fait que décrire la photo implique que vous avez perdu l'argument.

9. La loi de Cohen
Proposée par Brian Cohen en 2007, elle dit "Toute personne qui utilise l'argument : 'toute personne qui utilise l'argument ... a perdu le débat' a perdu le débat".

Peut aussi être énoncée plus longuement :

"toute personne qui utilise l'argument :
  "toute personne qui utilise l'argument :
    "toute personne qui utilise l'argument :
      "toute personne qui utilise l'argument :
        "toute personne qui utilise l'argument ... a perdu le débat"
      a perdu le débat"
    a perdu le débat"
  a perdu le débat"
a perdu le débat".

Il s'agit donc d'une loi assez difficile à utiliser, comme vous pouvez le constater.

10. La loi du point d'exclamation
La première trace de cette loi date de 2008, sur Factcheck.org par Lori Robertson.
"Plus un texte contient de points d'exclamation, plus les chances sont grandes que ce ne soit qu'un simple mensonge".
Marche aussi avec l'utilisation des majuscules.

Dérivée d'un livre du disque-monde de Terry Pratchett où l'auteur explique que le taux de points d'exclamation dans un texte est proportionnel au déséquilibre mental de celui qui écrit.
D'après Pratchett, cinq points d'exclamation sont l'indication de "quelqu'un qui met ses sous-vétements sur ses vétements".

(source)

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

    Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

    La Page No-4: HATMAN !

    THÉORÈME D'HATMAN , PHYSIQUE QUANTIQUE !
    RELATIVITÉ
    VITESSE LUMIÈRE
    APOCALYPSE


    Cordialement

    Clovis Simard

    RépondreSupprimer
  2. Loi de Condon
    Pressentant la loi de Skitt, j'assurais que toute personne tentant de corriger une faute d'orthographe dans un message précédent avouait son incapacité à répondre. Quelques années plus tard j'ai du réviser un peu mon propos et maintenant j'affirme: TaTaa
    Loi de Condon
    Toute personne tentant de corriger une faute d'orthographe dans un message précédent est un con.

    C'est quand même plus simple.
    Condon

    RépondreSupprimer
  3. Salut Vinvin,

    Excellente, votre liste. On pourrait peut-être y ajouter "la loi de Denis", que j'ai souvent énoncée sur le forum des Sceptiques du Québec : « Mieux vaut être d'accord pour des raisons différentes qu'être en désaccord pour la même raison. »

    :o) Denis

    RépondreSupprimer
  4. La loi de Godwin est à utiliser avec attention. En effet, il arrive des situations où on a effectivement affaire à un authentique nazi. Il arrive que son interlocuteur sorte un discours sur l'infériorité supposée de "la race juive" par exemple, dans ce cas, la loi de Godwin ne s'applique pas.
    Ou alors si on parle Histoire par exemple.

    Bref, il faut faire attention, oui si on parle des mérites comparées des aubergines et des courgettes, la loi de Godwin s'applique, mais les néo-nazis sont des gens qui existent pour de vrais, cette loi ne doit pas nous interdire de les nommer.

    RépondreSupprimer