mercredi 12 février 2014

Non, pas la caméra

Une caméra lâchée d'un avion et qui atterit dans un grand enclos.
Retrouvée huit mois plus tard, voici la vidéo :



C'est sûrement une pub pour la caméra mais on voit pas la marque et j'aime bien la fin.

4 commentaires:

  1. Pourquoi est ce que genre à 0:37 on voit la terre en bas, le ciel au milieu et re la terre en haut de l'écran?
    Je comprend pas dans quel position peut être la caméra pour filmer comme ça.

    Et pourquoi la caméra n'a pas cassé après toute cette chute alors que j'ai cassé mon dernier pc portable après l'avoir fait chuter de moins d'un mettre?

    RépondreSupprimer
  2. C'est la grande force des journalistes d'investigation, ils suivent leurs dossiers sans fin, des fois pendant cinq jours !

    RépondreSupprimer
  3. Pour la terre en bas, le ciel au milieu et à nouveau la terre en haut de l'écran, cela s'explique par le fait que le capteur n'enregistre pas une image entière instantanément.
    Il commence par enregistrer la première ligne de l'image, puis la seconde, puis les suivantes les unes après les autres, et enfin la dernière tout en bas. Il s'est écoulé moins d'1/25ème de seconde pendant l'opération, parfois beaucoup moins. C'est très rapide et habituellement, ça ne perturbe pas la prise de vue.
    Mais si la caméra tourne sur elle-même à très grande vitesse — ce qui est le cas quand elle vrille pendant la chute — l'objectif n'est pas en face de la même chose (ciel, ou terre) quand le capteur commence le haut de l'image et quand il finit le bas de l'image.
    On peut reproduire ce phénomène au ralenti avec un photocopieur ou un scanner. Ce type d'appareil commence par scanner le haut de la page, puis lentement il descend jusqu'au bas. Il s'écoule quelques secondes pendant l'opération, parfois bien plus. C'est très lent, alors on peut en profiter pour faire tourner ou déplacer la page qui se fait scanner, pour que ce qui est en face du faisceau lumineux ne soit pas la même chose. Avec un peu d'adresse, on obtient un résultat similaire à la vidéo...

    RépondreSupprimer